Scanners 3D

De Impression 3D
Aller à : navigation, rechercher

La technologie de la numérisation 3D est apparue, pour la première fois, dans les années 1980. Plusieurs méthodes de numérisation sont disponibles en fonction du type d’objet ou d’environnement à numériser.

Le scanneur 3D est un outil qui permet d'obtenir un fichier 3D d'un volume dans un logiciel qui fourni les données volumétriques à l'imprimante 3D. Le scanneur peut s'avérer utile que ce soit pour dupliquer une œuvre d’art ou tout type de forme complexe. Il peut servir par exemple à reproduire un objet qui dont la production est discontinuée. Après avoir numérisé le produit en trois dimensions, il ne reste qu'à en imprimer une réplique à l'aide d'une imprimante 3D. Désormais, il existe de nombreux abordables qui ont une fonction de scanneur 3D, c'est notamment le cas de certains accessoires pour téléphones intelligents[1] ou consoles de jeux vidéo[2].


Le laser par triangulation

Cette technique est l'une des plus utilisée à l'heure actuelle. Le scanneur 3D projette un faisceau ou un point laser sur un objet. Ensuite, les fluctuations de la réflexion sur celui-ci sont enregistrées à l'aide d'un capteur situé à distance connue, permettant ainsi d'obtenir un point dans l'espace et les propriétés de la surface numérisée. Cette technologie ne permet toutefois pas de capter des objets plus grands qu'une voiture de taille régulière.

Le scanner 3D par détection de temps de vol

Le principe de ce type de scanneur est à la fois simple et complexe. Il consiste à projeter une impulsion de lumière laser sur l'objet que l'on souhaite numériser. Ensuite, un capteur enregistre la réflexion produite par l'objet et le temps qui s'écoule entre les deux phases permet d'obtenir une donnée de positionnement.

Le scanner 3D par changement de phase

Utilisant la même méthode que la détection par temps de vol, le scan par changement de phase compare les variations lumineuses dans la réflexion de la lumière. Cette méthode permet d'ajouter une précision importante que celle de vernier sur un pied à coulisse.

Le scan 3D par contact

Il est aussi possible de mesurer la surface d'un objet en le "touchant", un système de scan 3D par contact calcule les informations de la surface et modélise un scan 3D. [3]